Quand le personnel de l’Arsenal soupire un “Encooore un étudiant du Mirail…?”